Christian Dubet

Né en 1973 Christian DUBET vit sur l’île d’Ouessant. Il a grandi au pied du phare du Créac’h où son père était maître de phare, et a lui-même pratiqué le métier de gardien de phare avant d’éclairer les scènes de théâtre, de danse, etc.

« En soi c’est une manière différente de faire de la lumière au service des autres et de perpétuer la pratique d’une forme de lumière « habitée ». »

Depuis 1994, il ne cesse d’enchaîner les créations lumières dans de multiples domaines.
En danse contemporaine, il réalise notamment les lumières de François Verret de 1994 à 2008 et travaille aussi avec Francesca Lattuada ainsi que sur des formes intermédiaires autour des arts du Cirque avec des structures comme le Centre National des arts du Cirque à Chalons et le Centre Régional des arts du Cirque de Cherbourg, et des artistes comme le trampoliniste Mathurin Bolze, les trapézistes Chloé Moglia et Mélissa Von Vépy, les acrobates Abdel Senhadji et Mahmoud Louertani, le jongleur Thierry André, le cirque Cahin-caha, etc.

Au Théâtre ses lumières rencontrent des metteurs en scènes comme Jean Yves Ruf, Thierry Roisin, Bérengère Jannelle, Jean Pierre Laroche, Nicolas Klotz, Marc François, Robert Cantarella, Pierre Meunier, etc…mais on le retrouve aussi à l’Opéra ( avec Olivier Py, Anne Azema, Jacques Rebotier, B. Janelle, JY Ruf, …) ou sur des Ballets (Carlotta Ikeda,…), ainsi que dans le domaine de la musique contemporaine ou il croise les projets de compositeurs comme Gualtiero Dazzi, Cecile Le Prado, Alain Mahé, Jean Pierre Drouet. Il éclaire un certain nombre de concerts de Fred Frith, Louis Sclavis, Florent Jodelet, l’ensemble Ars Nova, etc.
Hormis le spectacle vivant, Dubet réalise aussi un certain nombre d’installations, seul ou associé à des artistes et plasticiens (Claudia Triozzi, Béatrice Carraciollo, etc..), et il éclaire plusieurs expositions (Grande Halle de la villette, Château de la Roche Jagu, Parc d’Armorique, etc.…).

En 2003 il met au point avec le plasticien belge Vincent Fortemps un procédé permettant la création d’images animées en temps réel, « la Cinémécanique ».Ensemble, et associés au compositeur Alain Mahé et au vidéaste, Gaétan Besnard, ils créent en 2004 une compagnie du même nom et exploitent et développent ce dispositif original.
En architecture il participe à plusieurs projets notamment de réhabilitation en structure scénique comme les Laboratoires d’Aubervilliers, ou de mise en valeur patrimoniale comme à l’Abbaye du Releg.
Enfin, il intervient aussi régulièrement sur des stages et formations pédagogiques dans diverses structures liées à l’enseignement de pratiques artistiques (Beaux Arts, école d’Architecture, Faculté, école de comédiens, de cirque…).

Christian Dubet se définit comme un « artisan de la Lumière » qu’il essaye de façonner au service artistique des projets qu’il éclaire afin d’approcher « la lumière juste ».
Cette démarche signe son travaille d’un certain nombre de particularités comme l’utilisation fréquente d’un certain nombre de sources non conventionnelles aux Arts de la scène ainsi que l’invention de bon nombres de procédés d’éclairages.